Partagez
 

 ALISTER ; some achieve greatness and others have it thrust upon them

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alister Carmichael
Alister Carmichael

Messages : 1
Date d'inscription : 07/02/2020

MessageSujet: ALISTER ; some achieve greatness and others have it thrust upon them   ALISTER ; some achieve greatness and others have it thrust upon them EmptyVen 7 Fév - 21:27

alister william carmichael
❝ the words ❞


âge : 25 ANS. ✥ groupe : ON SHIFTING SANDS.



londres, 2015


ALISTER ; some achieve greatness and others have it thrust upon them U17YCJh
état civil : célibataire.
profession : thésard, auteur, dramaturge, metteur en scène.
particularités physiques : un grand échalas, l'air d'avoir dix ans de moins dans le corps, et vingt de plus dans la tête.
caractère : créatif, entêté, snob, sarcastique, mature, sûr de lui, passionné.

C’est comme si chez Carmichael, on avait la littérature incrustée dans la séquence ADN. Grande famille d’aristocrates londoniens, il en sort des intellectuels depuis de nombreuses décades ; auteurs, philosophes, professeurs émérites, chaque membre semble être auréolé d’un succès directement lié aux arts des lettres, et si un oncle réfractaire s’est voulu biologiste, Angus Carmichael, le grand-père, en a rapidement éradiqué le souvenir en décrochant le titre suprême, devenant ainsi le troisième de la lignée à avoir jamais porté l’habit vert.

Alister est alors tout sauf un hasard. On l’a bercé avec Joyce, biberonné au Sophocle, torché au Shakespeare, et le gosse devenu homme s’impose aujourd’hui comme le parfait héritier de cette longue tradition d’amoureux des mots dont le plus grand délire semble être de sniffer jusqu’au soir de lourds volumes de cuir. A tout juste vingt-cinq ans, il est déjà dramaturge et metteur en scène, mène sa thèse en lettres classiques à Oxford (tout du moins officiellement) et voit s’ouvrir devant lui une vie pavée de réussite opulente et de nombreuses jouissances intellectuelles. Le cachet Carmichael estampillé sur son front de blondinet immense, qui n’échappe à sa carrure peu flatteuse qu’en gardant le menton haut, le torse ouvert, transcendant son air adolescent d’une mine empreinte de dédain lorsqu’elle ne se fait pas mortellement sérieuse. Il y a le rire sur le papier, et il y a le rire de tous les jours ; il pratique à merveille ce premier mais échoue lamentablement au deuxième, car dans son crâne, Alister doit achever la grandeur, et concentrer toute son attention, et toutes ses forces, sur ces écrits qui lui coulent du bout des doigts.

Cet ultime objectif lui colle à la silhouette dix ans de plus, lui fiche du plomb dans la tête et des envies de trentenaire. Il y a d’abord ses tenues, le top en matière de chic, et chemises sobres, sur pantalon sobre, sur chaussures parfaitement sobres ; la fantaisie n’a de place que dans les écrits de Tolkien. Et quand Alister détourne un instant le regard, ce n’est pas pour le poser sur cette fille qu’il croise aux séminaires ; ses yeux à lui s’élèvent vers le haut, jusqu’au professeur sagement assise auprès de l’intervenant qui s’agite depuis des heures. On ne lui connaît pas d’amourette –on soupçonne tout juste un béguin sur l’enseignante en littérature latine, mais cette histoire est vieille de quatre ans- et on en vient même parfois à s’interroger sur son intérêt pour la chose ; ce qu’on ne comprend pas, c’est que son regard à lui se porte uniquement sur Garance Harcourt, sa directrice de thèse.


Revenir en haut Aller en bas
 

ALISTER ; some achieve greatness and others have it thrust upon them

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Love et Alister mes petits lutins...
» Alister a découvert sa soeur Lucia aujourd'hui
» Angelina Adeline Alister [Terminé]
» Forgeworld arrête (peut-être) la gamme Epic !!!
» Une voiture peu ordinaire !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EX ΔSTRIS ۞ :: Fiches-